Golf - US Open - Oosthuizen, Hugues et Henley en tête de l'US Open, DeChambeau et McIlroy en embuscade

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Louis Oosthuizen, Mackenzie Hugues et Russel Henley partagent tous les trois la tête de ce 121e US Open à l'aube du dernier tour, dimanche. McIlroy et DeChambeau sont juste derrière. A -5 total, Russell Henley, Louis Oosthuizen et Mackenzie Hugues partagent tous les trois la tête de l'US Open après 3 tours. À noter que parmi les trois leaders, celui qui s'est montré le plus à l'aise sur le parcours de Torrey Pines ce samedi, c'est le Canadien Mackenzie Hugues. Auteur d'un moving day en 68 (-3), le natif d'Hamilton, dans l'Ontario (Canada) n'aurait sûrement pas imaginé boucler son 3e tour de cette manière. Après un démarrage un peu poussif, +1 après 9 trous, Mackenzie Hugues a mis la machine à birdie en route dès le trou n°11. Revenu dans le par presque aux deux tiers du parcours il a enchaîné avec un eagle sur le par 5 du 13 avant de conclure sa journée avec un ultime birdie, pour un retour en -4 et prendre la tête du tournoi mais la tâche s'annonce encore très difficile s'il veut soulever trophée. Lui qui n'a remporté qu'une victoire sur le PGA Tour et qui manque peut-être encore un peu d'expérience partagera son dernier tour en compagnie de Louis Oosthuizen, vainqueur du British Open 2010. McIlroy remonte, DeChambeau aussi Et si la surprise venait de derrière ? Rory McIlroy, au régime sec de tout majeur depuis 2014 et ses victoires à l'US PGA et au British Open, semble plutôt à l'aise sur les greens de Torrey Pines et pourrait bien tirer son épingle du jeu dans ce 4e tour. Auteur d'une carte de 67 (-4), la meilleure du jour, ponctuée de cinq birdies pour un seul bogey, le Nord-Irlandais montre qu'il est en forme et qu'il faudra compter sur lui ce dimanche pour la course à la victoire. Il partagera sa dernière partie en compagnie d'un novice, Russell Henley.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lauréat l'année dernière à Winged Foot, Bryson DeChambeau pourrait bien se succéder à lui-même dimanche soir. Parti comme un diesel le premier jour avec une carte de 73 (+2), le Californien a bien rectifié le tir le 2e jour en rendant une carte de 69 (-2). Hier, BDC a réalisé la partie parfaite, trois birdies, zéro bogey pour un magnifique 68 (-3) et remonter au 4e rang, sa première carte sans bogey en majeur. L'Américain partagera son dernier tour aux côtés de son compatriote, Scottie Scheffler.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dustin remonte, Bland dégringole À la peine depuis le début de la saison en majeur (MC au Masters et à l'USPGA), Dustin Johnson a montré hier qu'il ne fallait pas oublier une chose, il est n°1 mondial. Auteur de deux premiers tours correct sur l'exigeant tracé de Torrey Pines (71-73), DJ a rendu une carte de 68 (-3) doté de 4 birdies pour un seul bogey. Il était temps que ça revienne. De son côté Richard Bland, 48 ans, a subi un véritable cauchemar ce samedi. En tête au terme des deux premiers jours, l'Anglais a signé une carte de 77 (+6) ce samedi. 6 bogeys pour 0 birdies, la tuile. Le récent vainqueur du British Masters pointe désormais au 21e rang et disputera son 4e tour en compagnie de l'Italien Guido Migliozzi. lire aussi Toute l'actualité de l'US Open de golf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles