Golf - WGC - Dustin Johnson remporte le WGC Dell Match Play

L'Equipe.fr
Au terme d'une drôle de finale face à Jon Rahm, Dustin Johnson remporte le WGC Dell Match Play, son 2e succès consécutif en WGC après sa victoire à Mexico début mars. Bill Haas prend la troisième place du tournoi.

Au terme d'une drôle de finale face à Jon Rahm, Dustin Johnson remporte le WGC Dell Match Play, son 2e succès consécutif en WGC après sa victoire à Mexico début mars. Bill Haas prend la troisième place du tournoi.L'affiche était prometteuse : une finale entre le numéro 1 mondial Dustin Johnson et le petit prodige espagnol Jon Rahm, un match entre les deux meilleurs joueurs de la semaine et sans doute du début de saison. Cette 19e finale du WGC Dell Match Play entre les deux super cogneurs a pourtant bien failli tourner court, tant l'affaire semblait entendue après 8 trous. Avec 5 trous d'avance, Dustin Johnson a alors semble-t-il déjà éteint tout suspense. Magie du match-play, il lui faudra pourtant 10 trous supplémentaires pour s'assurer une deuxième victoire consécutive en WGC. Retour sur une finale à rebondissements.Acte 1 : DJ sans pitiéTellement impressionnant depuis le début de la semaine, Jon Rahm nous avait presque fait oublié qu'à 22 ans il ne disputait à Austin que son 2e WGC. La différence d'expérience entre les deux finalistes saute pourtant rapidement aux yeux en début de partie. Quand le rookie offre à son ainé un putt pour Par à 80 centimètres sur le 2, DJ lui refuse à peine plus. Bis repetita au 5. Jon Rahm découvre le match play et dans la partie la plus importante de sa jeune carrière, ça se voit. Putter en main, l'Espagnol tremble et concède 3 trous consécutifs du 3 au 5. Ca commence à cogiter sous la casquette, et même le driving si efficace s'en ressent avec une mise en jeu lâchée au 6 pour un 4e trou perdu consécutif.Dustin Johnson est lui en contrôle. Sans briller particulièrement, le numéro 1 mondial se retrouve 5 up au 8 sur une nouvelle erreur de son adversaire.Acte 2 : le come back de RahmSi l'affaire semble pliée, Jon Rahm retrouve de l'allant sur le 9. Auteur d'un solide par, il profite d'une première petite erreur de DJ (sortie de bunker - 2 putts) pour réduire un brin l'écart. Avec toujours 4 trous de retard après le 12, l'ancien étudiant d'Arizona State se lance alors dans un improbable come back.Ultra offensif au départ du 13, Rahm va chercher le green de ce par 4 d'un coup magique de 280 mètres au-dessus de l'eau. Birdie et 3 Down. Deux trous plus loin, il plante le mât pour revenir à 2 trous de Dustin. Puis plus qu'un au 16 après un recovery sous les arbres et un putt énorme à 8 mètres.Au départ du 18, le vainqueur du Farmers Insurance Open met la pression à son adversaire en tentant à nouveau d'atteindre le green au driver. Mais le n°1 mondial est en contrôle. A l'image de ses dernier trous, il préfère assurer avec un petit fer au départ. Pari réussi puisque les deux joueurs rentreront un dernier par, synonyme de victoire pour le vainqueur du dernier US Open.Johnson dans l'histoireMoins épatant dimanche que lors des 4 précédentes journées, secoué en demi-finale par le Japonais Hideto Tanihara, Dustin Johnson a eu le mérite de maîtriser une finale qui aurait bien pu lui échaper sur le fil. Avec seulement 3 birdies pour 2 bogeys dans ce dernier match, il réalise certes sa moins bonne partie mais boucle sa semaine sans avoir jamais été mené au score.En signant son deuxième succès consécutif en WGC après celui acquis début mars à Mexico, l'Américain devient le premier joueur à remporter les 4 WGC. Déjà vainqueur mi-février du Genesis Open, il pourrait également bientôt devenir le premier joueur depuis Tiger Woods en 2008 à remporter quatre victoires consécutives en cas de succès à Houston la semaine prochaine. Avant un Masters qu'il abordera en grand favori dans dix jours.Bill Haas troisièmeDans la petite finale, le «consolation game» comme l'appelle les Américains, Bill Haas a pris le meilleur sur Hideto Tanihara. Mené sur l'aller, après notamment un trou en 1 du Japonais sur le 7, le vainqueur de la FedExCup 2011 a pris l'avantage au 14, avant de s'imposer 2&1 sur le green du 17.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages