Et Goran Pandev écrabouilla l'Allemagne

SO FOOT
·1 min de lecture

Une mauvaise relance d'Emre Can dans l'axe de la Schauinsland-Reisen-Arena de Duisburg et un homme surgit, puis ressurgit, quelques mètres plus loin, pour crucifier Marc-André ter Stegen du gauche et faire éclore l'un des plus grands succès de l'histoire d'un pays d'à peine plus de deux millions d'habitants (0-1, 45+2). Quand le même Emre Can touche de manière flagrante le ballon du bras dans la surface à la 77e minute, il est le premier à aller dire à l'arbitre le fond de sa pensée, et à écoper de ce fait d'un carton jaune qui le suspendra pour la prochaine échéance. Qu'importe, tant que le succès est au bout du tunnel. Car à 37 ans, Goran Pandev n'a plus de temps à perdre et a donc prouvé qu'il en avait encore sous la semelle pendant 90 minutes, même s'il est plus proche en âge de son sélectionneur Igor Angelovski (44 ans) que de Vlatko Stojanovski (23 ans), l'attaquant de Chambly qui l'a remplacé dans les arrêts de jeu. Capitaine, joueur le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com