Le gouvernement turc offrirait une prime pour arrêter Enes Kanter Freedom

Enes Kanter est un opposant assumé du président turc Erdogan. (USA Today Sports/Presse Sports)

Le régime turc offrirait une prime de 500 000 dollars à qui permettra l'arrestation d'Enes Kanter, ancien joueur NBA considéré comme un « terroriste » par Ankara. Le pivot est connu pour être un opposant au régime de Recep Tayyip Erdogan.

Enes Kanter Freedom, ancien joueur notamment de Utah, New York ou Oklahoma City, opposant déclaré au président turc Recep Tayyip Erdogan, est désormais inclus dans une liste de terroristes recherchés. Le ministère de l'Intérieur turc offrirait une prime de 10 millions de livres turques, soit environ 500 000 euros, pour des informations pouvant conduire à son arrestation selon le média Turkish Minute.

Enes Freedom, son nom depuis qu'il a été déchu de la citoyenneté turque et qu'il a obtenu la nationalité américaine en 2021, est toujours sans contrat après avoir été coupé par les Rockets en février dernier, dans la foulée d'un échange entre Houston et Boston.

D'après lui, le pivot n'est pas prêt de retrouver un contrat car il aurait été blacklisté pour ses critiques au sujet du président chinois Xi Jinping et du parti communiste chinois. « J'ai eu de nombreuses conversations, et tout le monde dit la même chose : ''Votre carrière s'est terminée à cause de vos commentaires sur la Chine'' », a-t-il déclaré au New York Post. Mais il était aussi en perte de vitesse sportivement, avec seulement 3,7 points de moyenne lors de son dernier passage à Boston.

lire aussi : Toute l'actu basket