GP du Brésil: le moteur Ferrari pose toujours question

Les monoplaces de Charles Leclerc (pénalisé pour changement de moteur) et Sebastian Vettel n’ont pas signé la pole position au Brésil ce samedi, le meilleur temps des qualifications revenant à Max Verstappen et sa Red Bull. Et il subsiste toujours un doute autour du moteur Ferrari, accusé de triche depuis quelques semaines, après une circulaire de la part de la Fédération internationale concernant le débit essence.

Une circulaire qui avait coïncidé avec une baisse de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi