Le GP d'Azerbaïdjan en passe d'être reporté

Basile Davoine
motorsport.com

Le début de la saison 2020 de Formule 1 va être une nouvelle fois repoussé : le Grand Prix d'Azerbaïdjan n'aura pas lieu le 7 juin prochain à Bakou. D'après les informations de Motorsport.com, la décision a été prise par les organisateurs ce dimanche à l'issue d'une réunion de crise. Elle doit encore être officialisée par les instances dirigeantes. 

Après l'annulation du Grand Prix d'Australie, qui faisait suite au report décidé en amont du Grand Prix de Chine, la Formule 1 a reporté les manches prévues à Bahreïn, au Vietnam, aux Pays-Bas et en Espagne. Le Grand Prix de Monaco a quant à lui été purement et simplement annulé

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Un peu d'histoire : quand la F1 est privée du GP de MonacoCoronavirus - Le point sur le bouleversement des calendriers

Les organisateurs de la manche azérie rencontrent d'ailleurs les mêmes problèmes logistiques que leurs homologues monégasques puisque la construction du circuit urbain nécessite des semaines de préparation. Néanmoins, il est pour le moment question d'un report et non d'une annulation.

Il y a quelques jours, l'espoir demeurait de voir la saison se lancer à Bakou début juin, mais le fait est que ce ne sera pas possible. L'élaboration d'un calendrier alternatif pour 2020 est rendue délicate par le manque de visibilité sur la durée de la pandémie, mais également par les différentes mesures restrictives prises dans chaque pays du globe et qui ne cessent de se durcir pour faire face à la propagation du COVID-19. 

En l'état, la saison 2020 ne devrait donc pas débuter avant le 14 juin, date à laquelle figure le Grand Prix du Canada, sur le circuit Gilles Villeneuve, à Montréal. 

La semaine dernière, une réunion entre la F1, la FIA et les écuries a vu ces dernières donner carte blanche aux instances dirigeantes pour mettre en place le calendrier qu'ils pourront concevoir en temps voulu. La trêve estivale a été avancée avec une fermeture des usines durant 21 jours, qui doit être observée en mars et/ou avril. Par ailleurs, l'entrée en vigueur de la réglementation technique 2021 a d'ores et déjà été repoussée d'un an. 

Avec Christian Nimmervoll et Oleg Karpov  

À lire aussi