Le GP de Hongrie ne pourra se dérouler qu'à huis clos

Fabien Gaillard
motorsport.com

Après l'annonce de l'extension de l'interdiction aux rassemblements de plus de 500 personnes par le gouvernement hongrois, les organisateurs ont réagi auprès de Motorsport.com : "La décision du gouvernement hongrois d'interdire les événements de plus de 500 personnes dans le pays jusqu'au 15 août a clairement un impact direct sur la course. L'équipe du Hungaroring a été régulièrement en contact avec la Formule 1 pour explorer toutes les possibilités pour organiser [la course] en présence des fans. Cependant, à la lumière de cette décision, cela n'est malheureusement plus possible."

Il semble toutefois que même si la présence du paddock de la F1 au Hungaroring entraînerait la concentration de plus de 500 personnes, le gouvernement hongrois serait prêt à considérer qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un rassemblement et l'autoriserait donc. Cela, bien entendu, sans la présence de spectateurs en tribune. Quant à la date du 2 août actuellement prévue, il semble que les discussions s'orienteraient vers une autre qui se situeraient, selon certaines sources, en dehors de l'interdiction et donc au-delà du 15 août.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le GP de Hongrie remis en cause par des mesures gouvernementales

"La santé et le bien-être de tous nos fantastiques fans de Formule 1, de notre personnel et des participants au championnat ont été et restent notre principale préoccupation tout au long de cette période et, dans cette optique, nous n'avons malheureusement pas eu d'autre choix que de parvenir à cette conclusion", poursuit le communiqué. "Nous n'avons cessé de souligner notre volonté de travailler à une solution sûre qui nous permettrait d'accueillir toute la famille de la Formule 1 au Hungaroring en août prochain, mais il est désormais évident que toute course de F1 en Hongrie ne peut plus se dérouler qu'à huis clos."

"Bien que ce ne soit pas un scénario idéal, nous pensons qu'il est préférable d'organiser l'événement à huis clos – que nos fans peuvent toujours regarder à la télévision – plutôt que de ne pas avoir de course du tout. De plus, cela permettra à des millions de personnes dans le monde de continuer à regarder la course qui se déroule en Hongrie grâce à la vaste couverture internationale de la F1. C'est pourquoi nous poursuivons notre collaboration avec la Formule 1 pour essayer de trouver un moyen de rendre cela possible."

Les spectateurs qui avaient déjà acheté leur billet auront par ailleurs la possibilité d'être remboursés ou de transféré leur billet à 2021.

À lire aussi