GP du Qatar : Hamilton s'impose devant Vertsappen et peut encore rêver du titre en fin de saison

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

FORMULE 1 - A deux manches de la fin de la saison, le pilote Mercedes est plus que jamais en lice pour concurrencer Verstappen dans la course au titre

Deuxième du championnat du monde, Lewis Hamilton a remporté ce dimanche le premier Grand Prix du Qatar de l’histoire de la Formule 1, et revient à huit points du leader Max Verstappen (Red Bull), deuxième à Doha.

Parti de la pole position, Hamilton n’a pas été inquiété par la remontée de Verstappen, qui s’élançait lui de la septième place, ni par Fernando Alonso (Alpine), qui signe son premier podium de l’année. Deux courses seulement restent au programme, en Arabie saoudite et à Abou Dhabi en décembre.

Une fin de saison palpitante

C’est la deuxième victoire consécutive, après le Brésil, la septième cette saison et la 102e de la carrière de Hamilton, qui vise une huitième couronne mondiale record. « On peut le faire », a lancé Hamilton, encore dans sa monoplace, alors que le patron de l’écurie Mercedes, Toto Wolff, donnait « rendez-vous » en Arabie saoudite.

Verstappen, qui vise, lui, un premier titre cette année, a fini les 57 tours à 25''7 du septuple champion du monde, mais a obtenu le point du meilleur tour en piste. « On a très bien démarré, on est vite revenus en deuxième position et au final, d’avoir ce meilleur tour, c’est très bien », a-t-il positivé.

Retrouvez cet article sur 20minutes

À lire aussi :
GP du Qatar : Selon un responsable qatari, les pilotes pourront « s’exprimer librement » sur les droits humains
« Drive To Survive » : Verstappen refuse de participer à la saison 4 du documentaire de Netflix sur les coulisses de la F1
Formule 1 : « Il faut en profiter »… La rivalité Hamilton-Verstappen, une bénédiction pour le sport auto ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles