Le Graët attaque Zidane, les politiques réclament une révolution

Avec sa sortie lunaire contre Zinedine Zidane, Noël Le Graët affronte une tempête médiatique. Le président de la FFF est au cœur d’une grosse polémique après son intervention médiatique non maîtrisée survenue dimanche sur l’antenne de RMC, durant laquelle il a notamment indiqué n’en avoir « rien à secouer » de l’avenir de Zidane. L’indignation est unanime contre lui, dépassant le cadre du football.

Noël Le Graët est au cœur d’une grosse polémique. Au lendemain de la prolongation de Didier Deschamps, le président de la FFF s’est lâché au sujet de Zinedine Zidane, candidat à la succession de l’actuel sélectionneur. Invité de l’émission « Bartoli Time » sur RMC dimanche soir, Noël Le Graët n’a pas mâché ses mots au moment d’évoquer l’ex-technicien du Real Madrid, désireux de prendre la tête de l’équipe de France et désormais contraint de regarder ailleurs pour son avenir. « Zidane au Brésil? Je ne sais pas, ça m'étonnerait. Il fait ce qu'il veut, ça ne me regarde pas. je ne l'ai jamais rencontré, on n'a jamais envisagé de se séparer de Didier, a-t-il lâché, avant d’en rajouter une couche. Zidane au Brésil? Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut! Il peut aller où il veut, dans un club... sélection, j'y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone. Pour lui dire de chercher un autre club? Faites-lui une émission spéciale pour qu'il trouve un club ou une sélection. » De quoi susciter une…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com