Le Graët - Démission : La date est fixée

Le comité exécutif de la Fédération française de football s'est réuni pour évoquer l'avenir de Noël Le Graët. En une semaine, la donne a changé puisque le parquet de Paris a ouvert une enquête contre le dirigeant pour harcèlement moral et sexuel. Mais ce jeudi, l'instance a refusé de trancher et préféré attendre les résultats de l'audit diligenté par le Ministère des Sports.

Réfugié en Martinique, Noël Le Graët est dans la tempête, notamment depuis ses propos polémiques sur Zinédine Zidane. Au cœur de la polémique, l'homme de 81 ans avait été ensuite ciblé par d'anciennes collaboratrices, qui avaient dénoncé son comportement sexiste. Des révélations, qui ont trouvé un écho positif. Mardi dernier, le Parquet de Paris a annoncé ouvrir une enquête pour harcèlement moral et sexuel.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Statu quo à la FFF

Lâché de toutes parts, Noël Le Graët refuse, pour l'instant, de démissionner, malgré sa mise à pied. Le comex aurait pu réclamer son départ ce jeudi, mais a préféré rester sur un statu quo. « Le comex attend le rapport ministériel provisoire, déposé en principe le 30 janvier. Après s’ouvre une période de dix jours pour recueillir les observations de Noël et de Florence (Hardouin, directrice générale de la FFF, mise à pied la semaine dernière). Nous aussi, au Comex, nous avons demandé à faire des observations » a-t-on expliqué…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com