Le Graët dérape, il sort la sulfateuse et réclame la tête de Deschamps

Alors que son mandat à la tête de la FFF se termine en 2024, Noël Le Graët a révélé qu'il réfléchissait à l'identité de son successeur avec Didier Deschamps, qui a prolongé jusqu'en juillet 2026. Après l'interview du président de la fédération française de football, Daniel Riolo est sorti de ses gonds, dénonçant un scandale et réclamant le départ de Noël Le Graët et de Didier Deschamps.

Ce dimanche soir, Noël Le Graët a accordé une interview à Bartoli Time, programme diffusé sur les ondes de RMC Sport. Lors de cet entretien, le président de la FFF est revenu sur la prolongation de Didier Deschamps, qui est désormais engagé en tant que sélectionneur des Bleus jusqu'en juillet 2026.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Si on n'est pas en plein scandale... les deux doivent partir»

Alors que son contrat se termine en 2024, Noël Le Graët est conscient que Didier Deschamps devra cohabiter avec son successeur pendant au mois deux ans. Ainsi, comme l'a révélé le président de la FFF, il réfléchit à l'identité de son héritier avec son sélectionneur : « Avec Didier Deschamps, on a regardé quelques noms possibles pour me succéder, mais sa motivation est intacte. Il y aura une élection pour le prochain président de la FFF, ce n'est pas une désignation. Mais on peut aider quelqu'un. Je regarderai de près. Je serai là jusqu'à la fin de l'Euro, après on verra bien ». Et cette…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com