Le Graët, «maintenant, je vais te détruire» : il avait déjà tout prévu

En 2020, bien avant toute la polémique autour de Zinedine Zidane et de sa mise à l’écart de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët avait déjà fait parler de lui en expliquant qu’il n’y avait pas de racisme dans le sport. Et Patrice Evra, déjà très remonté contre lui, l’avait frontalement attaqué.

C’est officiel depuis mercredi, Noël Le Graët a été mis en retrait de la présidence de la FFF en raison des différentes polémiques dont il fait l’objet, entre son dérapage sur Zinedine Zidane et les accusations de harcèlement sexuel dont il fait l’objet. Mais en 2020 déjà, Le Graët avait s’était retrouvé au cœur d’une polémique du même genre, puisqu’il avait annoncé à l’époque que le racisme n’était pas du tout présent dans le sport. Des propos qui avaient été très mal accueillis, et notamment par un ancien capitaine de l’équipe de France

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il va falloir que tu dégages »

Patrice Evra, dans une vidéo publiée sur Instagram après ces propos de Noël Le Graët, avait chargé avec virulence le patron de la FFF : « Maintenant je vais te détruire. Ferme ton bec, en plus tu dis qu’il faut pas arrêter les matchs quand il y a des cris de singe. Donc on est de la merde ? Même le caca on le respecte plus que nous, il va falloir que tu dégages. J’ai perdu tout mon respect pour toi. Je suis pas une balance mais je suis obligé de parler.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com