Le Graët sur le poste de sélectionneur des Bleus : « Mon souhait, c'est que Didier (Deschamps) reste »

Le Graët sur le poste de sélectionneur des Bleus : « Mon souhait, c'est que Didier (Deschamps) reste »

Même en cas d'élimination contre l'Angleterre samedi, le président de la FFF Noël Le Graët aimerait que Didier Deschamps reste le sélectionneur de l'équipe de France après la Coupe du monde. Il s'est justifié mardi dans un entretien au Figaro.

Jusque-là, Noël Le Graët avait fixé un objectif précis à Didier Deschamps, en fin de contrat avec l'équipe de France après la Coupe du monde : atteindre au moins les demi-finales. C'est ce que le président de la Fédération française a d'ailleurs répété dans un entretien publié par Le Figaro mardi : « Objectif demi-finale, il passe à mon bureau et c'est à lui de décider de rester ou non. C'est un poste exposé, difficile, soumis à une rude pression, il ne faut pas rêver. Il est fait pour cette fonction et je pense qu'il préfère la sélection à un club. »

lire aussi : Le Graët : « J'ai envie d'aller au bout de mon mandat »

Relancé, le patron du foot français a nié avoir contacté Zinedine Zidane pour le poste et a lâché son opinion personnelle : « Quand on a la chance d'avoir un Didier Deschamps, on ne frappe pas à la porte d'à côté, tant qu'il est en place. Vous insistez alors je vais être honnête : mon souhait, c'est que Didier reste. Qui voulez-vous trouver de mieux ? C'est le président qui parle, pas l'ami. [...] Est-ce qu'il aura envie de continuer ? Quels sont les problèmes qui peuvent se soulever ? Même si on est à un niveau élevé, la moindre défaite amène un flot de critiques... Dans tous les cas, on passera une petite journée à Guingamp et on discutera. »