« Le Graët a semé la terreur », ce nouveau témoignage accablant

Mis à pied ce mercredi, Noël Le Graët continue de faire l'objet de nombreuses critiques. Son comportement est pointé du doigt par de nombreuses femmes ayant travaillé au sein de la Fédération française de football. Selon elles, le président aurait installé un climat de terreur au sein de l'instance et se sentirait intouchable.

Le comité exécutif de la FFF n'a pas attendu les résultats de l'audit diligenté par la ministre des Sports pour prendre des mesures. Noël Le Graët a été mis à pied, tout comme Florence Hardouin, sa directrice générale. Le président de l'instance était la cible de nombreuses critiques depuis dimanche soir, et ses propos sur Zinédine Zidane. Dans le même temps, de nombreuses femmes ont pris la parole pour dénoncer les agissements de Noël Le Graët.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Oui, il y a eu du harcèlement sexuel et du harcèlement moral à la fédération »

« Combien de fois, on s’est dit : « Ça y est enfin ça va bouger ? » À chaque fois il (Noël Le Graët) s’en sort. Aujourd’hui, on retient Zidane, mais il y a des choses bien plus graves qui se sont passées. Il y a eu des rapports internes dont le Comité exécutif a eu connaissance et qui sont restés sans conséquences. Oui, il y a eu du harcèlement sexuel et du harcèlement moral à la fédération. C’était connu de tout le monde ! » a confié une ancienne employée de la FFF au Parisien.

« Noël Le Graët a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com