Le Graët viré, le gouvernement Macron mobilisé

En pleine tempête depuis ses propos polémiques sur Zinedine Zidane tenus au lendemain de la prolongation de Didier Deschamps, Noël Le Graët suscite l’indignation de beaucoup, réclamant sa sortie auprès de la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera. Un sujet qui va devenir concret puisqu’un député de la France Insoumise a prévu d’évoquer l’affaire à l’Assemblée nationale.

Noël Le Graët a déclenché une polémique presque sans précédent après ses propos irrespectueux à l’encontre de Zinedine Zidane. Invité de l’émission de Marion Bartoli sur RMC au lendemain de la prolongation de Didier Deschamps, le président de la FFF a assuré n’en avoir « rien à secouer » de l'éventualité que Zinédine Zidane puisse devenir le sélectionneur du Brésil. « Ca m'étonnerait. Il fait ce qu'il veut, ça ne me regarde pas. je ne l'ai jamais rencontré, on n'a jamais envisagé de se séparer de Didier, a lâché Le Graët. Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut! Il peut aller où il veut, dans un club... sélection, j'y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone. Pour lui dire de chercher un autre club? Faites-lui une émission spéciale pour qu'il trouve un club ou une sélection. » Une sortie non maitrisée suscitant un tollé, et dépassant les barrières du sport.

« Agissez pour que ces gens ne nuisent plus au football français »

La classe politique affiche notamment son indignation après les propos tenus par

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com