Le Graët ou Zidane, Deschamps a choisi son camp en interne

La grave crise de gouvernance qui a émané des propos de Noël Le Graët, affirmant n'en avoir « rien à secouer » de l'avenir de Zinedine Zidane après la prolongation de Didier Deschamps à la tête de l’Équipe de France, place le sélectionneur dans une situation inconfortable. Pour autant, ce dernier soutiendrait toujours en interne le président de la FFF, avec qui il noue une relation forte.

Quel camp pourrait choisir Didier Deschamps ? Celui de Zinédine Zidane avec lequel il a tout gagné en Équipe de France (Coupe du Monde 1998 et Euro 2000) ? Celui de Noël Le Graët qui lui a fait confiance au moment de redresser une Équipe de France encore secouée par l’épisode de la grève à Knysna, lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud ? Le sélectionneur a choisi.

Une erreur de Le Graët pour Deschamps

Le Parisien évoque ce samedi cette crise au sein de la Fédération Française de Football et la position délicate de Deschamps. C’est un secret pour personne que Didier Deschamps et Noël Le Graët entretiennent un profond respect l’un pour l’autre. Quand l’un était attaqué, l’autre le défendait et inversement. Et Didier Deschamps est toujours reconnaissant de la confiance de Noël Le Graët envers lui depuis maintenant plus de dix ans. Ainsi, les joueurs et son staff seraient persuadés que leur président s’est juste manqué dans sa sortie sur Zinédine Zidane.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il ne…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com