Graham Arnold (sélectionneur de l'Australie) : « Les Péruviens vont être surpris »

Graham Arnold (sélectionneur de l'Australie) : « Les Péruviens vont être surpris »

Graham Arnold, sélectionneur de l'Australie, estime que le Pérou, son adversaire lors du barrage intercontinental Asie-Amérique du Sud à la Coupe du monde 2022, lundi soir (21 heures), ne s'attend pas aux progrès réalisés par ses joueurs sur le plan technique.

« Comment abordez-vous ce barrage intercontinental ?
Il se disputera sur un seul match. Il n'y aura pas de seconde chance. C'est une finale. Une grande finale.

Que redoutez-vous le plus dans cette équipe du Pérou ?
En général, le football sud-américain est techniquement bon et imprévisible. Le Pérou était l'un des pays de ce continent qui s'est qualifié pour la dernière Coupe du monde. C'est évidemment une bonne équipe face à laquelle il faudra donc être prêt à tout. Le Pérou possède plusieurs atouts, notamment cette capacité à pouvoir être partout. Ce qui en fait un adversaire dangereux. Nous devrons nous adapter à ça et veiller à ne pas le laisser jouer. On croit vraiment en nos joueurs et on s'est assuré qu'ils soient prêts pour ce barrage.

lire aussi

Toute l'actu de la Coupe du monde

Quel sera votre message à leur intention ?
Il sera simple : les gars, vous savez le travail qu'il y a à faire. Faites-le à la manière australienne, c'est-à-dire en vous battant physiquement pendant quatre-vingt-dix minutes. Et sur le plan technique, les Péruviens vont être surpris des progrès réalisés par le football australien. »

lire aussi

Ricardo Gareca (sélectionneur du Pérou) : « Le moment qu'on voulait vivre »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles