Graham Potter (Brighton) : « Nous ne voulions pas vendre Marc Cucurella »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Graham Potter (Brighton) : « Nous ne voulions pas vendre Marc Cucurella »
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Brighton entame sa nouvelle saison de Premier League dimanche face à Manchester United, Graham Potter est revenu en conférence de presse sur le départ de son défenseur, Marc Cucurella, vers Chelsea.

L'arrière gauche Marc Cucurella a officiellement rejoint Chelsea, vendredi, contre un chèque estimé à 65 millions d'euros, auxquels s'ajoutent également 8M de bonus divers. Pour son ancien club, Brighton, c'est un coup dur sur le plan sportif, mais l'entraîneur du club, Graham Potter, a fini par se faire une raison. Il a reconnu en conférence de presse ce samedi qu'il était impossible de retenir un joueur dans ce genre de situation.

« Nous ne voulions pas vendre Cucurella et nous n'avions pas besoin de le faire, a expliqué le technicien. Mais d'un côté, il y avait un club, qualifié pour la Ligue des champions et disposant de ressources financières importantes, et de l'autre, un joueur convoité qui souhaitait tenter le coup. Il était très difficile pour nous de s'interposer. »

« Nous devions simplement nous assurer d'obtenir le bon prix, a-t-il ensuite précisé. Nous avons en fait trouvé une situation où tout le monde est gagnant-gagnant : le joueur se voit offrir une grande opportunité, le club vendeur obtient une belle indemnité et le club acheteur intègre un très bon joueur dans son effectif. Tout le monde est gagnant. »

lire aussi

Cinq choses à savoir sur Marc Cucurella

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles