Le grand Charles De Ketelaere

·1 min de lecture

Il faut le voir errer dans la nuit, se balader sur ses longues jambes maigres et jouer avec son sourire comme un gangster s'amuse avec son colt. Le 20 septembre dernier, Charles De Ketelaere sort de la pelouse du Breydel comme s'il venait de s'envoyer une pinte de Fort Lapin, mais la meute d'hommes que le gamin du coin laisse derrière lui n'a rien d'un groupe d'étudiants. Avec fracas, le Club de Bruges vient alors d'accrocher le PSG (1-1) et Philippe Clement, le chef d'orchestre de la troupe locale, croque dans l'instant : "Je suis très fier de mes joueurs. Ils ont joué un très grand match, mentalement, physiquement et tactiquement. Ils ont eu beaucoup de discipline et aussi beaucoup de... couilles. C'est un match historique pour le club, et je pense que l'on peut parler d'un match presque parfait." Dans la foulée, l'entraîneur belge a beau tenter de se débattre pour qu'aucune individualité ne ressorte de

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles