Le Grand Prix de France F1 est annulé

Basile Davoine
motorsport.com

Deux semaines après l'intervention du président de la République, qui n'avait toutefois pas entraîné de communication précipitée, le Grand Prix de France est officiellement annulé. En raison de la pandémie de COVID-19, le confinement de la population demeure prolongé jusqu'au 11 mai prochain. Surtout, lors de sa dernière allocution, le chef de l'État avait précisé que les "événements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain". Prévu le week-end du 28 juin, le rendez-vous du Castellet était donc directement concerné par cette annonce. 

Lire aussi :

Le report des GP frappe déjà les écuries de plein fouetUne reprise des événements sportifs en août/septembre en France ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

On en sait désormais un peu plus sur l'avenir de l'épreuve, puisque la Formule 1 a officialisé l'annulation du Grand Prix de France, repoussant une énième fois l'hypothétique début de la saison 2020. La manche tricolore vient en effet s'ajouter à une liste désormais constituée de dix Grands Prix, représentant donc près de la moitié du calendrier, qui ont été soit annulés soit reportés. 

"Compte tenu de l’évolution de la situation liée à la propagation du virus COVID-19, le Grand Prix de France prend acte des décisions annoncées par l’État rendant impossible le maintien de notre événement", annonce Éric Boullier, directeur du Grand Prix de France. "Les regards du GIP Grand Prix de France − Le Castellet se tournent déjà vers l’été 2021 afin d'offrir à nos spectateurs un événement encore plus inédit au cœur de la Région Sud."

Concernant la billetterie, les organisateurs précisent que les modalités de remboursement seront précisées prochainement sur le site www.gpfrance.com pour tous les détenteurs de billets du Grand Prix de France 2020. Ils ajoutent : "Le GIP Grand Prix de France − Le Castellet partage la déception des spectateurs qui avaient réservé leurs places pour cette édition et s’engage à faciliter le remboursement de chaque billet ainsi que des services annexes commercialisés sur son site (camping, navette, parking)."

La nouvelle confirme également les différentes options sur lesquelles travaille la catégorie reine, et qui comprennent comme scénario le plus optimiste – et le plus probable à ce jour – un coup d'envoi du championnat 2020 au mois de juillet, en Europe, et éventuellement à huis clos. L'hypothèse qui prend corps depuis quelques jours est celle d'une double manche en Autriche les 5 et 12 juillet, les signaux positifs se multipliant en ce sens. 

Ensuite, la Formule 1 est censée se donner rendez-vous à Silverstone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, programmé le 19 juillet. Ce lundi matin, les organisateurs britanniques ont officialisé une information attendue, à savoir l'impossibilité d'accueillir du public si jamais l'épreuve est maintenue. Alors que, là aussi, l'idée d'une double manche est évoquée, elle se déroulerait donc à huis clos si elle se concrétise. 

À lire aussi