La grande histoire du football français

Par Jérôme Béglé
·1 min de lecture
Jacques Chirac félicitant Fabien Barthez, Bixente Lizarazu et Zinédine Zidane le 12 juillet 1998 après la victoire de la France en finale de la Coupe du monde de football.
Jacques Chirac félicitant Fabien Barthez, Bixente Lizarazu et Zinédine Zidane le 12 juillet 1998 après la victoire de la France en finale de la Coupe du monde de football.

La France est-elle l'une des grandes nations du football ? La question enflamme les esprits de tous les passionnés (vrais ou faux) et spécialistes (réels ou autoproclamés) du sport le plus populaire du monde. Souvent, ils répondent à la question par la négative. Un palmarès famélique en club (une seule Coupe d'Europe) et bien tardif en équipe nationale (1998 et 2018), et un engouement populaire bien moins intense qu'en Italie, au Royaume-Uni ou au Brésil. Quand on pense et qu'on écrit sur l'histoire du foot, on pense plutôt à l'Amérique du Sud, à l'Allemagne, à l'Angleterre, aux Pays-Bas ou, désormais, à l'Espagne. Un ouvrage vient mettre un peu de baume au c?ur des aficionados tricolore. Football français. Grandes et petites histoires s'efforce de remettre notre pays et quelques-uns de ses illustres citoyens sur le haut du podium.

Jules Rimet bien sûr ! Premier président de la fédération mondiale, inventeur de la Coupe du monde et qui rate, à quelques mois près, le prix Nobel de la paix tant il avait fait de cette compétition le gage du rapprochement entre les peuples et les civilisations. Dans son sillage, Lucien Laurent, premier buteur du premier match de la première Coupe du monde le 13 janvier 1930 à Montevideo ; puis les stars Raymond Kopa et Roger Piantoni, Brigitte Bardot, elle-même, Robert Herbin, Yannick Noah, Bernard Tapie et tant d'autres ont inscrit leurs noms, leurs exploits, leur génie ou leurs frasques dans le grand livre d'or de ce football [...] Lire la suite