Griezmann, le baromètre

SO FOOT
·1 min de lecture

Quand sa carrière en club ressemble à des montagnes russes, c'est souvent lors des trêves internationales qu'Antoine Griezmann retrouve des couleurs. L'Ukraine en était certainement avertie, mais ça n'a pas empêché Georgiy Bushchan de prendre de plein fouet la roquette envoyée par le Blaugrana dès la 19e minute, à la lisière des 16 mètres des visiteurs, dans un remake du but de la libération signé Dimitri Payet à l'ouverture de l'Euro 2016. La fin d'une disette de trois rencontres internationales et l'apogée d'un premier acte princier pour Grizou, désireux de venir chercher les ballons très bas et à l'aise dans une fonction à laquelle il n'a pas toujours droit sous le maillot catalan (4 passes clés, 90% de transmissions réussies et 3 dribbles rentrés sur l'ensemble du match).

Sur les traces de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com