De gros bugs sur MyCanal lors de PSG-Juventus pour la reprise de la Ligue des champions

Mardi soir, pour la reprise de la Ligue des champions, l'application MyCanal a connu de nombreux bugs lors de la diffusion de PSG-Juventus. (Alnoche/Presse Sports)

Co-diffuseur de PSG-Juventus avec RMC Sport pour la reprise de la Ligue des champions ce mardi soir, Canal + connaît de nombreux bugs sur son application MyCanal.

Des bugs gâchent la fête de la reprise de la Ligue des champions ce mardi soir. Co-diffuseur de PSG-Juventus avec RMC Sport, Canal + rencontre de nombreux problèmes techniques sur son application MyCanal depuis le coup d'envoi du match.

Le compte Twitter d'informations aux abonnés a reconnu que ces bugs étaient dus au trop grand nombre de connexions sur l'application pendant la rencontre : « Face à la forte affluence, vous pouvez rencontrer des difficultés pour vous connecter à MyCanal. Nous vous invitons à patienter quelques minutes afin d'éviter un trop grand nombre de connexions simultanées. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée. »

lire aussi

Suivez PSG - Juventus en direct commenté

Les utilisateurs qui se seraient connectés en amont du match n'auraient pas de problèmes tandis que ceux qui seraient arrivés autour du coup d'envoi et a posteriori rencontreraient davantage de difficultés.

Lors du retour en plateau, à la mi-temps de PSG-Juventus, Hervé Mathoux a d'ailleurs présenté ses excuses aux nombreux abonnés qui n'ont pas réussi à se connecter, tout en précisant que les équipes techniques de la chaîne cryptée faisaient tout pour y remédier.

lire aussi

Le doublé de Kylian Mbappé face à la Juventus en vidéo

Dans la soirée, recherchant des explications à ces bugs, Canal + étudiait la piste d'une cyberattaque et n'écartait donc pas la possibilité d'avoir été piratée.

En septembre 2018, RMC Sport avait connu également un bug majeur lors de la première journée de Ligue des champions. Elle diffusait alors en exclusivité la rencontre Liverpool-PSG.

lire aussi

Toute l'actu des médias