Grosse chute au départ de la 8e étape du Tour de France, Gaudu et Bardet au sol

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
David Gaudu, pied à terre, est attendu par son équipe. (B. Papon/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une grosse chute au départ de la 8e étape a scindé le peloton en deux après 10 km de course lors de la 8e étape du Tour de France samedi. David Gaudu et Romain Bardet sont allés au sol tout comme le Maillot Jaune Tadej Pogacar. Ils sont tous les trois repartis.

Alors que la bataille pour l'échappée faisait rage, une chute collective provoquée par Kevin Vermaerke (Team DSM), qui a dû abandonner, après 10 km de course entre Dole et Lausanne samedi sur le Tour de France a mis au sol son leader, Romain Bardet, et David Gaudu (Groupama).

Le 5e du classement général a notamment fait un soleil dans l'herbe. Tadej Pogacar (Team UAE Emirates), le Maillot Jaune, a aussi chuté à faible allure, sur un autre coureur. Ils sont tous repartis et ont réintégré le peloton, le genou ensanglanté pour le Français du Team DSM.

Pogacar a rapidement regagné sa place dans le peloton et a demandé à l'avant-garde du peloton d'attendre les autres favoris retardés par la chute comme Nairo Quintana (Arkéa Samsic), Ben O'Connor (AG2R-Citroën) et Geraint Thomas (Ineos).

lire aussi

Le film de la 8e étape

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles