Grosse décision à venir, Deschamps est interpellé

Alors qu'il a prolongé son contrat jusqu'en 2026, Didier Deschamps est déjà confronté à un gros casse-tête pour l'équipe de France, à savoir la hiérarchie de ses gardiens de buts. Et pour cause, alors que Steve Mandanda et surtout Hugo Lloris ont pris leur retraite internationale, il faut tout changer dans les buts des Bleus et Christophe Lollichon a une préférence pour Ilan Meslier, qui ne part pourtant pas favori.

C'est la première décision cruciale que va devoir prendre Didier Deschamps après la Coupe du monde. Confronté aux retraites internationales d'Hugo Lloris et Steve Mandanda, le sélectionneur de l'équipe de France est contraint de désigner une nouvelle hiérarchie dans ses buts. Mike Maignan part avec une longueur d'avance pour le poste de titulaire, mais Christophe Lollichon espère également qu'Ilan Meslier aura sa chance.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Meslier futur numéro 1 dans les buts des Bleus ?

« J'apprécie beaucoup les qualités de Mike Maignan, parce que s'il est apprécié en Italie c'est justement parce que c'est un gardien différent des autres. Et là vous avez autour de Mike Maignan, des garçons comme Brice Samba par exemple. Ou Illan Meslier. Ça fait presque trois ans qu'il est titulaire en Premier League », explique l'ancien entraîneur de gardiens de Chelsea au micro de l'After Foot, avant de poursuivre son analyse.

«J'ai pris un pied à le voir…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com