Un groupe de supporters de Nîmes refoulé à l'entrée du stade des Costières

Le stade des Costières. (F. Porcu/L'Équipe)

L'accès au stade des Costières, où le Nîmes Olympique recevait Bastia samedi, a été refusé aux Gladiators, un groupe de supporters en conflit avec le club.

Le conflit larvé entre la direction du Nîmes Olympique et quelques-uns de ses supporters a donné lieu à une scène surprenante, samedi : avant le match de la 8e journée de Ligue 2 face à Bastia, des dizaines de suiveurs du club gardois se sont vus refuser l'accès au stade des Costières.

Le groupe de supporters des Gladiators et la direction du club sont en conflit depuis de longs mois. Leur pesage n'ayant pas été ouvert cette saison, les Gladiators avaient décidé de ne plus se rendre aux Costières mais, lors du match face à Laval, fin août, une trentaine d'entre eux s'étaient déplacés et avaient installé un écran au pied de leur tribune pour regarder le match devant l'enceinte.

lire aussi

Résultats de la 8e journée de Ligue 2

Alors que Nîmes doit quitter les Costières prochainement, puisque le vieux stade va être détruit pour laisser la place à une enceinte plus moderne, les Gladiators souhaitaient revenir pour « profiter de [leur] seconde maison avant sa destruction » et montrer au président Rani Assaf qu'il ne pourrait « se passer » d'eux.

Ce dernier avait pris acte de leur retour cette semaine mais refusait qu'ils entrent avec leur matériel - bâches, banderoles, drapeaux... Ceux-ci s'étant présentés avec leur matériel samedi avant la rencontre, l'entrée leur a été refusée, a expliqué le club.

lire aussi

Toute l'actualité de Ligue 2