Le groupe Vinci va être mis en examen pour les conditions de travail sur les chantiers du Qatar

« Le Parisien » évoque des conditions de travail contraires à la dignité humaine. (Hamad I Mohammed/Reuters)

Selon « Le Parisien », une filiale du groupe de BTP Vinci devrait être mise en examen mercredi par un juge d'instruction de Nanterre au sujet des conditions de travail et d'hébergement des ouvriers sur des chantiers au Qatar.

La filiale qatarienne de Vinci Construction Grands Projets devrait être mise en examen mercredi 9 novembre à Nanterre selon Le Parisien pour sa responsabilité dans les conditions de travail et d'hébergement des ouvriers sur des chantiers liés à la Coupe du monde au Qatar.

Le quotidien évoque des conditions de travail contraires à la dignité humaine et parle d'esclavage moderne. Cette mise en examen interviendrait après trois ans d'instruction faisant suite à une plainte de l'ONG Sherpa.


lire aussi

Toute l'actu de la Coupe du monde