Guérilla, coke et titulaire en CONCACAF League à 60 ans : à la rencontre de Ronnie Brunswijk

·1 min de lecture

Paramaribo, capitale du Suriname. Comme tous les jours, Ronnie Brunswijk, 60 ans, vice-président du pays, commence sa journée par une petite réunion au palais présidentiel du Suriname, magnifique établissement d'architecture baroque néerlandaise qui fait face à la place de l'Indépendance. Comme tous les jours, il s'entretient avec le président de la République, Chan Santokhi. Comme tous les jours, il fait le point sur les affaires en cours dans le pays. Comme tous les jours, il passe des coups de fil, se tient au courant de l'actualité. Mais en ce mardi 21 septembre, Ronnie Brunswijk va briser la routine. Le soir, plutôt que de rentrer chez lui, il va se rendre au stade, pour un match de CONCACAF League entre le club local, l'Inter Moengo Tapoe, dont il est le propriétaire, et les Honduriens d'Olimpia. Mais Brunswijk ne s'y rend pas pour assister à la rencontre dans la tribune présidentielle. Non non. Il est venu... pour jouer. À 60 ans,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles