Guillaume Ortis : "Gignac ferait un bon joueur de tennis-ballon"

SO FOOT

Comment le tennis-ballon est entré dans votre vie ?

Adolescent, je passais mes étés à jouer au tennis-ballon à Sète, sur la plage. Mine de rien, il y a une vraie culture de ce sport dans cette ville. Et en 1998, j'ai su qu'il y avait une équipe de France de la discipline. Donc j'ai pris contact, je me suis rendu aux détections, et je suis parti tout de suite aux championnats du monde, qui avait lieu en Hongrie. Au retour de la compétition, j'ai monté une association sportive à Sète. À partir de là, l'aventure a vraiment commencé, et depuis, ça a pris une grande part dans ma vie. Je mange du tennis-ballon tous les jours. Je suis resté joueur au sein de l'équipe de France jusqu'en 2007.


Aujourd'hui, vous êtes sélectionneur. Mais vu les moyens, vous êtes obligé de jongler avec plusieurs casquettes...

Oui, je me suis consacré à mon club pendant cinq ans, et je suis revenu…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages