Guingamp et Metz en balade, Bastia et Nîmes en rade

Eux savaient où ils mettaient les pieds. Spécialiste des opérations remontée, le FC Metz n'a, comme à son habitude, visiblement pas l'intention de faire de vieux os en Ligue 2. Tandis que Sainté s'est fait taper à Dijon en lever de rideau du championnat et que Bordeaux, son autre compagnon d'infortune, est resté muet contre Valenciennes, les Grenats n'ont mis que vingt minutes à dévoiler leurs intentions dans l'antichambre. Le temps pour Lamine Gueye de pousser dans le but vide une frappe sur le poteau de Jallow, auteur d'un joli numéro côté droit. De quoi faire perdre la boule à Fofana, auteur d'une perte de balle évitable à 30 mètres, et filer des idées à Mikautadze, venu le punir d'une chiche rasante du droit rentrée avec l'aide du poteau droit. Confiné chez lui car covidé, László Bölöni a dû kiffer devant sa télé, d'autant qu'Ibrahima Niane, servi…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles