Guy Roux, Raymond Goethals... Ces "papys" qui ont entraîné des clubs de Ligue 1

Célia Sommer
·1 min de lecture

♦ Raymond Goethals, 69 ans, à l'OM

On se souvient de Raymond Goethals comme l’entraîneur qui bat l’AC Milan en Ligue des champions 1991, puis 1993. Alors âgé de 69 ans, le Belge est appélé par Bernard Tapie à la mi-saison 1990-1991 pour succéder à Franz Beckenbauer. Sa première année sur le banc marseillais est marquée par son parcours étincelant en coupe d’Europe. Cette année-là, l’OM perd en finale de la C1 aux tirs aux buts, face à l’Étoile rouge de Belgrade, après avoir éliminé le grand Milan AC. La saison d’après, il est nommé directeur technique. Mais au bout de quatre mois, celui qui fut le sélectionneur national de la Belgique de 1968 à 1976 récupère les rênes de l’équipe, après le limogeage de son successeur Tomislav Ivic. Encore aujourd’hui, l’OM de 1992 est l'équipe la plus imperméable de l'histoire du Championnat de France, avec seulement 21 buts encaissés. En 1993, il remporte la finale de la Ligue des Champions contre le Milan AC, à l’âge de 71 ans. Jusqu’en 2017, il est le plus vieil entraîneur à diriger une rencontre en coupe d’Europe. Comme quoi, être un papy entraîneur, ça peut avoir du bon.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi