• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Guy Stéphan avant France-Danemark en Ligue des nations : « On est prêts »

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En l'absence de Didier Deschamps, toujours auprès de sa famille, c'est son adjoint Guy Stéphan qui dirigera l'équipe de France, ce vendredi, contre le Danemark.

« Comment va Didier Deschamps ?
Je l'ai régulièrement au téléphone depuis mardi. Il est bien évidemment touché par le deuil qui le frappe. Mais il est costaud, il est solide. Il ne sera pas là demain (vendredi) mais il reviendra prochainement. Il est dans sa famille qui a également besoin de lui.

lire aussi

Guy Stéphan sur le banc des Bleus contre le Danemark

En quoi cette semaine a changé par rapport à la préparation de la rencontre ?
Le match a été préparé en amont avec Didier. On en a parlé avant le rassemblement, au début et encore fréquemment. Malheureusement, il n'est pas là. Avec l'ensemble du staff, on a cherché à assurer la continuité jusqu'à son retour. C'est ce qu'il a demandé. Les séances ont été de bonne qualité. Une énergie se dégageait malgré une saison qui a dépassé les 55 matches pour beaucoup. Il y a eu une préparation plus que correcte.

Vous affrontez le Danemark que vous allez rejouer deux fois ensuite. Est-ce une répétition avant la Coupe du monde ?
Évidemment, ça nous permet de mieux les connaître mais ça permet aussi à l'adversaire de mieux nous connaître aussi. Je trouve que c'est une équipe un peu sous-cotée. On oublie un peu qu'elle est 11e mondiale. C'est meilleur que l'Allemagne, l'Uruguay, la Suède, le Sénégal, en tout cas au niveau du classement. On aura fort à faire demain mais on est prêt.

« Demain (vendredi), il y aura une équipe, lundi, une autre »

De par votre fonction, vous avez une proximité avec les joueurs. Quel est votre regard sur l'état de forme de Kylian Mbappé et Karim Benzema ?
Je trouve qu'on a un super trio d'attaque, avec Antoine, Karim et Kylian. Ce sont des joueurs qui parlent le même langage. Ce sont des buteurs, des passeurs, des joueurs qui ont beaucoup de complicité entre eux. Antoine a déjà joué 61 matches d'affilée avec l'équipe de France, ce qui est exceptionnel. Kylian et Karim ont également des chiffres vertigineux. Ce sont des joueurs qui apportent beaucoup à l'équipe de France. Et j'espère qu'ils apporteront encore beaucoup dans les mois qui viennent.

Comment gère-t-on quatre matches en onze jours ?
Il y aura des rotations. Demain (vendredi), il y aura une équipe, lundi, une autre, de façon à ce qu'une grande partie des joueurs ait pu montrer ce qu'elle est capable.

lire aussi

Le programme des Bleus en Ligue des nations

Karim Benzema jouera-t-il ?
J'ai discuté avec lui, c'est vrai. Karim a fait juste la séance d'hier (mercredi) qui était assez ludique. Il n'avait pas participé à la précédente. On a encore du temps pour discuter et voir comment il a récupéré par rapport à ses derniers matches.

À cinq mois et demi de la Coupe du monde, sentez-vous les Bleus capables d'aller chercher la troisième étoile ?
On anticipe là ! C'est un rassemblement important, avec quatre matches. On a gagné la Ligue des nations et le président veut qu'on aille de nouveau chercher ce trophée. Après ce rassemblement, il n'en reste qu'un, en septembre. Plus ça va aller, plus on va se rapprocher, et tous les joueurs qui auront du temps de jeu doivent s'exprimer au maximum pendant ce rassemblement. La Coupe du monde, on y pense, c'est vrai. Mais c'est dans six mois. Avant, il y a quatre matches à bien négocier. »

Lloris : «On a de l'ambition dans les deux compétitions»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles