Gym - Euro (F) - Les Ukrainiennes sacrées championnes d'Europe par équipe

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Cinquièmes en 2018, les Ukrainiennes ont décroché le titre de championnes d'Europe par équipe ce samedi à Mersin (Turquie). Favorites, les Roumaines échouent à la 2e place à cause d'un résultat catastrophique aux barres asymétriques. Si l'on se penche sur les résultats de l'édition 2018, la victoire de l'Ukraine, ce samedi, dans la finale par équipe des Championnats d'Europe femmes à Mersin (Turquie), semble plutôt logique. Cinquièmes en Écosse, les Ukrainiennes ont bénéficié cette fois des forfaits des quatre nations les ayant alors devancées (Russie, France, Pays-Bas, Grande-Bretagne) et des deux qui les avaient talonnées (Italie, Espagne). Face à cette avalanche d'absences, dues notamment à la crise sanitaire, Diana Varinska et ses compatriotes ont su saisir leur chance. Elles ont surtout profité des erreurs de la Roumanie, sortie largement en tête des qualifications de jeudi et favorite pour le titre. lire aussi Les résultats du concours par équipes femmes Puisque l'on avait deviné que le niveau de l'épreuve, prévue à l'origine à Paris début mai, serait terriblement faible, on était prêt à se contenter d'observer le retour à la compétition de la Roumaine Larisa Iordache. À 24 ans, la double médaillée mondiale au concours général (2e en 2014, 3e en 2015) n'était plus reparue sur les praticables depuis une rupture du tendon d'Achille à l'échauffement des Mondiaux de 2017. Même si sa préparation a été perturbée par un test positif au Covid-19, la jeune femme avait réussi à montrer de jolies choses en qualifications. Elle a réalisé un parcours presque aussi solide dans la finale par équipe, malgré une diagonale acrobatique simplifiée au sol (double vrille au lieu d'une double vrille et demi percutée avec un salto avant). Et ce simple détail suffirait à justifier l'infime avance de l'Ukraine sur la ligne d'arrivée : 154,663 points contre 154,496 aux Roumaines. La double chute rédhibitoire de Stanciulescu Mais ce serait injuste. L'or s'était joué bien avant, aux barres asymétriques. Faiblesse historique et paradoxale des héritières de Nadia Comaneci, cette rotation a surtout été marquée par deux chutes de Ioana Stanciulescu, sanctionnée d'un indigne 9,80 points. À cet agrès, et même si elle a dominé les trois autres exercices, la Roumanie affiche ainsi quatre points de retard sur l'Ukraine (35,066 pts contre 39,099). Un écart rédhibitoire. Huitième en 2018, la Hongrie complète le podium avec un total de 151,597 points. Les finales par appareil ponctueront ces Championnats d'Europe dimanche. lire aussi L'Ukraine championne d'Europe par équipes chez les hommes