Gym - JO - Mélanie De Jesus Dos Santos se rassure avant les JO

·2 min de lecture

Lors de leur unique et ultime sortie avant les Jeux, les Françaises se sont imposées par équipe à Gand (Belgique). Mélanie De Jesus Dos Santos a remporté le concours général et fini deuxième aux asymétriques, comme Carolann Héduit à la poutre. Il s'agissait de la première et unique sortie des Bleues avant les Jeux Olympiques, alors que l'équipe qui ira à Tokyo venait d'être annoncée. La Flanders International Team Challenge de Gand (Belgique) a constitué une première étape de préparation riche d'enseignements. À l'issue de la première journée de compétition, samedi, les Françaises se sont imposées par équipe, avec un total de 163,008 points. « C'est un bon total à un mois des Jeux Olympiques, surtout avec les erreurs que nous pouvons encore corriger », a expliqué Véronique Legras-Snoeck, la responsable du secteur féminin. La France a devancé la Belgique et l'Italie. lire aussi Toute l'actu de la gymnastique

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Premier concours général depuis 2019 pour DJDS En individuel, on appréciera le parcours de Mélanie De Jesus Dos Santos, qui n'avait plus disputé de concours général depuis les Mondiaux en 2019 (elle n'avait présenté que les barres et la poutre aux Championnats d'Europe, et n'avait pas participé aux récents Championnats de France). La quadruple championne d'Europe a, certes, semblé un peu en dedans physiquement, mais elle a réussi ses quatre rotations pour un total de 55 points, alors que la métronome Aline Friess en profitait pour s'offrir une jolie 2e place (54,125 pts) et que le podium était complété par la Belge Maellyse Brassart (53,725 pts). Les autres Françaises, Célia Serber (remplaçante pour les Jeux) et la championne de France Carolann Héduit ont terminé respectivement 8e et 9e. « Célia fait une belle compétition et a très bien joué son rôle. Carolann fait trois bons agrès, mais chute aux barres, ce qui la pénalise au concours général », commentait Véronique Legras-Snoeck. Préservée, Marine Boyer n'a fait que trois agrès, n'étant pas alignée au sol. Pas de risque avant Tokyo Dimanche était jour de finales aux agrès. Qualifiée aux barres, à la poutre et au sol, Mélanie De Jesus Dos Santos n'a finalement participé qu'à la finale des asymétriques afin de ne pas prendre de risque quelques semaines avant le départ pour Tokyo. Elle qui avait chuté lors des Mondiaux 2019 mais aussi en qualifications européennes à cet agrès, y a obtenu une très jolie 2e place avec 14,575 points, juste derrière la double championne du monde de l'exercice, la Belge Nina Derwael. Aline Friess, également qualifiée pour cette finale, a terminé 5e (13,675 pts). À la poutre, Carolann Héduit a, elle aussi, remporté la médaille d'argent alors qu'Aline Friess, qui a remplacé Mélanie DJDS en finale, a chuté en rondade tendue (8e). Enfin au sol, Carolann Héduit a également chuté en twist double avant (8e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles