Gym - US Classic - Biles monte en grade

L'Equipe.fr
L’Equipe
La star américaine Simone Biles (22 ans) dispute samedi à Louisville l'US Classic, sorte de répétition des Championnats nationaux prévus le mois prochain. Elle va présenter une nouvelle acrobatie.

Gym - US Classic - Biles monte en grade

La star américaine Simone Biles (22 ans) dispute samedi à Louisville l'US Classic, sorte de répétition des Championnats nationaux prévus le mois prochain. Elle va présenter une nouvelle acrobatie.

La star américaine Simone Biles (22 ans) dispute samedi à Louisville l'US Classic, sorte de répétition des Championnats nationaux prévus le mois prochain. Elle va présenter une nouvelle acrobatie. Elle ne semble jamais rassasiée. À 22 ans, Simone Biles entend marquer d'une empreinte indélébile son passage dans l'histoire de la gym en inventant et densifiant son programme technique, encore et encore. L'an dernier, la quadruple championne olympique américaine avait profité de l'US Classic, sorte de répétition générale à un mois des Championnats des États-Unis, pour tenter un nouvel envol au saut (rondade demi-tour avant la pose des mains sur la table et salto avant avec une double vrille), qui porte son nom depuis qu'elle l'a réussi lors des qualifications mondiales à Doha ; cet été, et toujours à l'occasion de l'US Classic, ce samedi à Louisville (Kentucky), c'est au sol que la Texane prévoit d'oser une difficulté. « Il s'agit d'ajouter les difficultés au bon moment, ne pas les mettre toutes trop tôt » - Simone Biles En l'occurrence, là où elle enchaînait un saut gymnique après un double salto arrière tendu avec une demie-vrille dans le second (élément qui porte déjà son nom), Simone Biles va ajouter un salto avant corps tendu. Une série très impressionnante. « Il s'agit d'ajouter les difficultés au bon moment, ne pas les mettre toutes trop tôt, a-t-elle expliqué au Houston Chronicle, un quotidien qui lui rend souvent visite dans son gymnase de Spring. Si tu ne veux rien faire de trop dangereux, il faut te tester à ton rythme. » Simone Biles et Mélanie de Jesus dos Santos travaillent de nouvelles acrobaties Ainsi, Biles ne se risquera pas à Louisville sur cette autre acrobatie encore plus hallucinante qu'elle envisage : un double salto arrière groupé avec une triple vrille ! Ni sur la sortie de poutre en double salto arrière groupé avec double vrille. Mais, pour sa première sortie depuis mars et sa victoire en Coupe du monde à Stuttgart, site des prochains Mondiaux (4-13 octobre), l'Américaine aux 14 titres mondiaux justement, qui vient de signer un contrat sur dix ans avec la firme de matériels gymniques Spieth America, va égayer l'épreuve avec une nouvelle ligne acrobatique au sol, le saut à son nom et les compositions de l'an dernier aux barres asymétriques et à la poutre. Évidemment, Simone Biles ne sera pas seule en lice. On retrouvera à l'US Classic ses coéquipières des derniers Mondiaux à Doha (Eaker, Hurd, McCallum et McCusker), la spécialiste des sauts et sol Jade Carey ou la jeune Leanne Wong, qui a remporté la dernière édition de l'American Cup.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi