Gym - USA - Premier titre de champion des États-Unis pour Brody Malone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À 21 ans, Brody Malone a très largement dominé les favoris Yul Moldauer (2e) et Sam Mikulak (3e) pour remporter son premier titre de champion des États-Unis, samedi à Fort Worth. Dès jeudi, et le premier jour de compétition des Championnats des États-Unis disputés à Fort Worth (Texas), Brody Malone avait pris date. Malgré une bêtise aux barres parallèles, soudain nerveux à l'idée de ce qu'il pouvait réaliser, le jeune homme de 21 ans, qui avait été champion national juniors en 2017, a confirmé dans la nuit de samedi à dimanche et décroché son premier titre majeur avec un total de 170,70 points au concours général. « Je n'avais vraiment pas ce genre d'attente, déclara-t-il aux journalistes. J'ai grandi dans une famille qui se passionne davantage pour le rodéo. » À croire qu'il existe un lien quand on cherche à maîtriser à deux reprises les six agrès des gymnastes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Avant les JO, les Trials prévus fin juin « Ce garçon, c'est le futur. Je ne suis plus qu'un vieux mec qui essaie de s'accrocher », ajoutait Sam Mikulak, le grand favori qui, à 29 ans, était en quête d'un septième sacre national, et se contente de la 3e place (167,40 pts) alors qu'il avait connu une première soirée cauchemardesque (7e). Entre les deux s'incruste Yul Moldauer (167,95 pts), trois hommes autour desquels les Américains devraient construire leur équipe olympique, à l'issue des Trials prévus à Saint-Louis (24-27 juin). Un quatrième homme devrait aussi avoir son mot à dire. Deuxième du concours général avant la dernière rotation, Shane Wiskus a chuté trois fois à la barre fixe et rétrogradé à la neuvième place finale. Dimanche soir, ce sont les femmes qui seront en lice. Avec, évidemment, le sacre attendu de Simone Biles, largement en tête après la première partie du concours général.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.