Hülkenberg ne reviendra en F1 que s'il a une bonne opportunité

Luke Smith
motorsport.com

. Après des négociations infructueuses avec Haas et Alfa Romeo, l'Allemand a refusé un retour chez Williams et n'a pas eu de place sur la grille pour 2020. Bien qu'il assure apprécier de s'être déconnecté du sport durant l'hiver et pendant les essais d'intersaison, il fait d'un retour en F1 son objectif principal.


Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La F1 discute avec des circuits qui ne sont pas au calendrier

Un retour chez Williams pour 2020 ne présentait pas d'intérêt pour Hülkenberg, compte tenu des difficultés que traverse l'équipe, et il a jugé lui-même qu'il n'était "pas le bon pilote" pour la structure anglaise. C'est sous les couleurs de Williams qu'il a signé en 2010 sa seule pole position, durant sa première saison, et il n'a jamais réussi à atteindre le podium en 177 départs, ce qui constitue un record.

C'est aussi ce qui le pousse à fixer des conditions pour un éventuel retour, puisqu'il juge qu'il aurait besoin d'une "voiture correcte qui [me] donne une bonne opportunité de me battre. Je ne dis pas forcément pour la victoire, mais au moins quelque chose sur quoi travailler, une bonne voiture, une arme qui me permette de viser un top 10. Ça me manque, le travail avec l'équipe, avec les gars, de battre les autres, et ça me manque des fois davantage. C'est amusant, et ça me manque d'y participer."

À lire aussi