Hülkenberg : "Comme piloter sur de la glace…"

Hülkenberg : "Comme piloter sur de la glace…"

Nico Hülkenberg a vécu une course frustrante ce dimanche à Shanghai.

L’Allemand, qui nourrissait de gros espoirs après avoir signé le septième temps de la séance qualificative hier, a terminé hors des points en Chine, ralliant l’arrivée à une décevante douzième place.

"Nous avons pris un risque dès la fin de la première boucle en mettant les slicks. La piste était alors sèche partout, à l’exception de la ligne droite des stands", commente le pilote Renault.

"Lorsque j’ai repris la course, Stroll est sorti et cela a provoqué l’intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Quand vous ne pouvez pas attaquer dans des conditions humides, vous perdez toute la température des pneus."

  • Ricciardo et Pérez sanctionnés

  • "L’adhérence m’a échappé. C’était comme piloter sur de la glace et je suis parti quelques fois à la faute..."

    "À partir de ce moment, la voiture de sécurité virtuelle a ruiné notre stratégie et notre course. C’est dommage, car je crois que la journée aurait vraiment pu nous réussir", conclut-il.

    Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.


    Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter


    Retrouvez cet article sur F1i.com

    En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages