Haas F1 assume son ambition de battre Red Bull

Basile Davoine
motorsport.com

À l'occasion de la présentation pour 2019, le changement de livrée lié à l'arrivée du sponsor titre Rich Energy est inévitablement ce qui a fait le plus parler. Les premières déclarations du patron de la marque de boissons énergisantes n'ont pas non plus manqué de piquant. William Storey s'est ainsi fait remarquer en affichant des ambitions claires et en se réjouissant d'être "en compétition" avec Red Bull "sur la piste comme en dehors".

Romain Grosjean, Haas F1 Team, Günther Steiner, Team Principal, Haas F1 et Kevin Magnussen, Haas F1 Team

Romain Grosjean, Haas F1 Team, Günther Steiner, Team Principal, Haas F1 et Kevin Magnussen, Haas F1 Team <span class="copyright">Sam Bloxham / LAT Images</span>
Romain Grosjean, Haas F1 Team, Günther Steiner, Team Principal, Haas F1 et Kevin Magnussen, Haas F1 Team Sam Bloxham / LAT Images
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Sam Bloxham / LAT Images

Steiner estime que le passage de Red Bull Racing à l'unité de puissance Honda crée une incertitude qu'il ne faut pas négliger. À ce titre, Haas F1 entend être au rendez-vous si l'opportunité de créer la surprise se présente.

"C'est difficile à dire car Honda va s'améliorer", admet Steiner quant au niveau de Red Bull. "Ils s'améliorent d'année en année, et ils progresseront encore. Selon moi, c'est sûr aussi que Red Bull les aidera à s'améliorer. Comme vous le savez, c'est une bonne équipe, ils sont toujours là ou pas loin, donc s'ils peuvent tirer dans la bonne direction, cela aidera."

"Ce qui est certain, c'est que Honda a eu des problèmes de fiabilité l'année dernière, alors nous verrons ce qu'il en sera cette année. Je ne peux pas lire l'avenir et dire s'ils seront bons ou mauvais. Je ne pousse personne à régresser, mais si nous sommes meilleurs, je suis satisfait. Ça peut aller dans les deux sens. Il y a une opportunité. Attendons de voir où chacun en sera après les essais."

Cette ambition décrite comme un atout supplémentaire pour la motivation sans être une idée fixe semble convenir à tous les niveaux dans les rangs de l'écurie américaine. Pour , le fait de citer clairement Red Bull ne pose pas de problème. "Je pense que c'est très bien d'avoir de grandes ambitions", renchérit le pilote danois, à l'aube de sa troisième saison chez Haas. "Vous avez entendu William dire qu'il voulait s'attaquer à Red Bull. Il a lancé une entreprise qui sera en compétition directe [avec eux] hors de la Formule 1, donc il faut avoir cette ambition de réussir. Il n'y a rien de mal à ça." 

Oui à l'ambition, mais avec réalisme toutefois dans le timing des événements. "Je doute que ce sera cette année, mais qui sait ce que l'avenir nous réserve", prévient Magnussen. "Il y a des changements de règlement et peut-être des plafonnements de budget, alors qui sait ce qui peut se passer ? On ne peut pas dire ce qu'il est possible de faire pour le moment, mais si l'on n'y croit pas, c'est sûr que ça n'arrivera pas."

Storey, sacré personnage !

William Storey, PDG Rich Energy

William Storey, PDG Rich Energy <span class="copyright">Joe Portlock / LAT Images</span>
William Storey, PDG Rich Energy Joe Portlock / LAT Images

Joe Portlock / LAT Images

À la tête de Rich Energy, qui accole désormais son nom à celui de Haas en Formule 1, William Storey est donc l'homme qui place l'équipe de Gene Haas à la croisée des chemins. Le personnage pourrait bien faire parler de lui dans le paddock, à en juger par cette arrivée fracassante, et son verbe ne laissera pas tout le monde insensible. Sa conviction du moment est entière : Rich Energy peut changer la donne face à Red Bull.

Lire aussi :

Rich Energy ironise sur le "fantasme" de ses détracteursHaas et Rich Energy ravivent la flamme de la livrée Lotus JPS

"Je pense que nous les avons déjà battus : nous avons une plus jolie voiture. C'est juste un peu subjectif !" lâche-t-il. "Nous grandissons très vite, nous leur prenons beaucoup de parts de marché. Certains des plus grands distributeurs en Europe rayent Red Bull de la liste désormais, et je pense que nos résultats commenceront à parler pour nous. La F1 est une merveilleuse plateforme pour nous. Selon moi, nous sommes avec l'équipe la mieux exploitée et, c'est important également, avec des gens charmants. Nous sommes ravis de travailler avec Haas et nous voulons le faire sur le long terme."

"Je pense que Red Bull est une entreprise brillante. Dietrich Mateschitz est quelqu'un de très intelligent. Il a créé une catégorie de produit en 1987, et nous avons juste l'impression d'avoir un meilleur produit et une meilleure marque. Nous avons le sentiment qu'il y a un peu d'apathie et d'orgueil démesuré sur le marché, et nous pensons avoir une véritable opportunité de les battre en dehors de la piste."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Revivez la présentation Haas F1 en vidéo

À lire aussi