Habib Beye va prolonger de deux ans avec le Red Star

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Habib Beye va prolonger sur le banc du Red Star. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Entraîneur numéro 1 du Red Star depuis fin octobre, l'ancien défenseur de l'OM va, dans les prochains jours, prolonger de deux ans avec le club audonien.

Le rachat récent par 777 Partners va lancer une nouvelle ère dans l'histoire du Red Star (N). Mais sur le banc, une forme de continuité va s'installer. Nommé entraîneur numéro 1 du club audonien en octobre dernier, Habib Beye (44 ans) est en passe de prolonger son bail. La durée de son nouveau contrat devrait être de deux ans.

La fin d'une réflexion menée depuis plusieurs semaines par l'ex Marseillais qui, sollicité par au moins un club de L 2, souhaitait se donner du temps pour prendre sa décision. Conscient des convoitises autour de certains de ses cadres (la révélation P.M.Ba, sollicité en L 2 et Turquie, le milieu offensif D. Durand...), l'ancien capitaine de l'OM, qui a échangé avec plusieurs représentants de 777 Partners et avec le nouveau directeur sportif du club Reda Hammache, voulait cerner avec plus de justesse le projet des nouveaux propriétaires américains.

lire aussi

Calendrier et résultats du National

Séduits par le profil de Beye et conscients de son bilan (11e, 11 défaites, 11 victoires, 6 nuls en championnat après un début de saison difficile), ces derniers n'avaient pas envisagé le changement de technicien. Habib Beye, dont la validation de son BEPF (promotion Z. Camara, R. Le Bris...) doit être rendue publique dans les prochains jours, va donc entamer dans quelques semaines sa première préparation estivale en tant qu'entraîneur numéro 1.

lire aussi

La fiche de Habib Beye

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles