Hamilton et sa crampe : "Je levais le pied en ligne droite"

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

Sur l'Autódromo Internacional do Algarve, et sur le reste du peloton. Cela ne l'a manifestement pas handicapé, puisqu'il a signé le meilleur tour avec une large marge (six dixièmes de mieux que Bottas) dans le 63e des 66 tours et a franchi la ligne d'arrivée avec plus de 25 secondes d'avance.

"Vous savez, c'est un sport incroyablement physique", commente le Britannique. "J'avais une crampe au mollet droit. Je levais souvent le pied en ligne droite car c'était très douloureux, mais il fallait que je surmonte ça. On ne peut pas lever le pied pendant le tour entier."

Lire aussi :

Course - Hamilton écrase tout, nouveau record absolu !

Le Grand Prix avait mal commencé pour Hamilton, qui a chuté à la troisième place lors des six premiers tours de course, sur une piste manquant d'adhérence. "On m'a dit qu'il allait pleuvoir juste après la course, mais il a bruiné au départ", souligne le pilote Mercedes. "J'ai pris un bon envol, mais en arrivant au virage 7, j'ai eu un énorme survirage. Vous savez, je ne savais pas à quoi m'attendre. J'ai donc énormément ralenti, et j'aurais probablement dû me défendre face à Valtteri, mais je me suis dit que j'allais riposter plus tard. Heureusement, j'en ai été capable."

Ayant marqué des points pour la 78e fois en 79 Grands Prix, Hamilton tient à saluer le travail de son équipe et notamment la fiabilité "absolument incroyable" de sa monoplace. Mais le sextuple Champion du monde est surtout devenu l'unique détenteur du record du nombre de victoires en Formule 1, avec 92 réalisations. Il a ainsi surpassé la marque historique de .

"Il va me falloir du temps pour pleinement réaliser. Je ne trouve pas les mots", s'émeut l'Anglais. "Je n'aurais pu que rêver d'être là où je suis aujourd'hui. Je n'avais pas de boule de cristal quand j'ai choisi de rejoindre cette équipe et de m'associer à ces gens géniaux. Mais je suis là, et ce que je peux vous dire, c'est que j'essaie d'en profiter chaque jour."