Hamilton voit Bottas encore meilleur en 2021

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

Tout fait de , qui est nettement dominé par son coéquipier depuis son arrivée à Brackley en 2017 (42 victoires à neuf).

Lire aussi :

Désormais, ce sera Sir Lewis Hamilton !

Bien qu'absent lors d'un Grand Prix, Hamilton a conclu la saison 2020 avec 124 points d'avance sur son partenaire nordique ; il s'attend néanmoins à une forte concurrence de la part de ce dernier en 2021. Lorsque Motorsport.com lui a demandé si Bottas l'a impressionné en 2020, Hamilton a répondu : "Je ne sais pas combien d'autres compliments je peux encore faire à Valtteri. Je ne pense pas qu'il ait à défendre ses performances, et je ne pense pas avoir à le faire non plus."

"Je pense qu'il a continué de travailler, et les qualifications ont vraiment été très, très serrées entre nous, particulièrement cette année. Comme je l'ai déjà dit, ce n'est jamais facile d'avoir un coéquipier fort. C'est une bataille constante entre nous, à la fois mentalement et émotionnellement, au fil de l'année."

"Ce qui est vraiment super pour nous, c'est que nous nous battons avec acharnement en piste, mais en dehors, nous parvenons à maintenir une relation de travail de gentlemen. Je pense que ça en dit long sur sa personnalité et son caractère. Je sais qu'il va continuer de progresser l'an prochain, je dois donc trouver comment être plus rapide l'an prochain."

Lire aussi :

Bottas et son chat noir : "Je préfère en rire !"

S'il a déploré sa malchance, Bottas a pour sa part fait le vœu de travailler sur les détails et d'être plus constant pour se hisser au niveau de Hamilton. "Dans ce sport, la différence de points peut paraître très grande, mais en fin de compte, ça se joue à pas grand-chose et je n'ai pas été capable d'être aussi régulier que Lewis au meilleur niveau cette année. Je vais continuer de m'efforcer de m'améliorer là-dessus pour l'avenir, car je sens que je progresse chaque année. Cela me donne de l'espoir et de la motivation, surtout pour l'an prochain", a commenté le Finlandais.

Propos recueillis par Luke Smith