Hand - Bleues - Équipe de France (F) : deux listes données vendredi pour préparer les matches de qualification à l'Euro

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le sélectionneur Olivier Krumbholz va lancer le premier rassemblement depuis le Mondial quitté sur une élimination au premier tour. Avec deux listes données, une « A » et une « A' ». Du 15 au 30 mars, l'équipe de France féminine se réunit pour deux semaines, d'abord avec un stage de travail à la maison du handball de Créteil, puis pour une double opposition avec la Croatie, dans le cadre des qualifications à l'Euro 2020 (le 25 à Osijek, le 29 à Montbéliard). Surtout, ce rassemblement sera le premier depuis la piteuse élimination au premier tour du dernier Mondial, conclu à la 13e place, du jamais-vu depuis 1990 dans cette compétition. Alors, les noms des joueuses convoquées sont attendus, et il y en aura beaucoup. Car le sélectionneur Olivier Krumbholz va donner deux listes ce vendredi : une de 18 joueuses pour « France A », et une de 16 joueuses pour « France A' ». Cette équipe réserve, outre la semaine de travail dans le Val-de-Marne, jouera deux matches face à l'équipe A' de Norvège, à Créteil. Olivier Krumbholz, sélectionneur des Bleues « On a des modifications dont on veut parler aux joueuses » Ces 16 noms seront essentiellement ceux de jeunes joueuses, ou de filles qui progressent mais n'ont pas encore goûté sur la durée à l'équipe de France. Parmi les Mondialistes, pourraient notamment manquer Camille Ayglon, remplacée en cours de compétition, et Allison Pineau, absente depuis le 5 janvier et qui ne reprendra que la semaine prochaine. Camille Ayglon déjà écartée de la sélection olympique ? « Ces deux semaines sont importantes, indique Olivier Krumbholz, on va beaucoup travailler et jeter les bases de certaines modifications. On ne va pas inventer un jeu qui n'existe pas, on va coller au plus près de ce que les joueuses savent faire, mais on a des modifications dont on doit parler avec les joueuses. » Ces évolutions sont le fruit du débriefing post-Mondial, effectué au sein du staff début février et avec la majorité des joueuses.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi