Hand - Bleus - Dragan Pechmalbec renonce à l'équipe de France et se met à disposition de la sélection de Serbie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dragan Pechmalbec ne jouera plus pour l'équipe de France. Le pivot de Nantes a annoncé qu'il se mettait désormais à la disposition de la Fédération de Serbie, le pays de sa maman. Dragan Pechmalbec (25 ans), le pivot du HBC Nantes, faisait partie des 28 joueurs appelés pour participer aux éliminatoires de l'Euro 2022, les 27 avril et 2 mai prochains. Mais on ne le verra pas sous le maillot de l'équipe de France. Samedi, Pechmalbec a en effet annoncé qu'il renonçait à la sélection française pour s'engager avec la Serbie, le pays de sa maman. Dragan Pechmalbec « En équipe de France, je n'ai pas l'impression d'être intégré au système de concurrence » Le joueur nantais compte trois sélections en équipe de France, à un poste où évoluent notamment Ludovic Fabregas, Luka Karabatic et Nicolas Tournat. « En équipe de France, [...] je n'ai pas l'impression d'être intégré au système de concurrence avec les très bons pivots qui sont devant moi, a déclaré Dragan Pechmalbec, sur le site de la Fédération française. Je me sens bloqué tant qu'ils sont en capacité de jouer. » « Je n'ai pas l'impression de trahir qui que ce soit, je ne pars pas jouer pour le Qatar, a ajouté Pechmalbec. J'ai aussi du sang serbe dans les veines et je n'ai jamais renié les origines de ma maman. J'ai toujours vécu en France mais je suis à moitié Serbe. » Guillaume Gille, sélectionneur de l'équipe de France « C'est un positionnement que je respecte » Guillaume Gille, le sélectionneur de l'équipe de France, a commenté le choix du pivot du HBC Nantes. « C'est forcément un positionnement que je respecte et que nous sommes obligés d'accepter, a-t-il dit sur le site de la Fédération française. C'est le choix et l'envie de Dragan de s'inscrire dans un projet où il imagine être plus utilisé et avoir plus de responsabilités que dans le groupe actuel en équipe de France. Malgré ses excellentes performances avec le HBC Nantes, il n'a pas encore bousculé la hiérarchie pour trouver du temps de jeu avec nous. [...] Je lui souhaite beaucoup de réussite dans ce nouveau chapitre qui s'ouvre pour lui. » L'équipe de Serbie figure dans le même groupe de l'équipe de France dans les éliminatoires de l'Euro 2022. Au mois de janvier dernier, elle avait battu les Bleus (27-24), à domicile, puis avait ramené un match nul (26-26) de son déplacement à Créteil. La Serbie avait fini 20e de l'Euro 2020 et ne s'était pas qualifiée pour le Mondial 2021.