Hand - Bleus - Patrice Canayer éventuellement « intéressé » par un projet autour des Bleus

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dans une interview accordée à l'AFP, le manager général de Montpellier a livré son point de vue sur le fiasco de l'équipe de France, éliminée dès le tour préliminaire de l'Euro 2020. Invité par l'Agence France Presse (AFP) à livrer son ressenti sur l'échec des Bleus lors de l'Euro 2020, Patrice Canayer dresse un tableau sans concession du handball français, appelant à un peu d'humilité sur son niveau réel. « La réussite finit par endormir la vigilance et les consciences, indique le boss du MHB. Le handball français à tous les niveaux s'est vu plus beau qu'il ne l'est. L'équipe de France comme Montpellier après son titre européen (2018). On doit cesser de penser que l'on est les meilleurs, que l'on a les meilleurs joueurs et la meilleure économie. (...) Pourtant, malgré notre élimination, on continue à dire que l'on avait les meilleurs joueurs au monde. Un discours insupportable. » « Est-ce que cela m'intéresserait de porter une telle stratégie ? Oui. J'ai cette conviction depuis longtemps » Selon Canayer, le sélectionneur national Didier Dinart ne peut porter à lui seul toute la responsabilité de cet échec. « C'est tellement facile de désigner un coupable, mais c'est un échec collectif. Dinart a sa part de responsabilité, mais ce n'est pas son échec », précise-t-il. Patrice Canayer, qui a proposé son aide aux instances fédérales pour placer l'équipe de France dans les meilleures dispositions possibles pour son tournoi de qualification olympique (17-19 avril à Paris), ne serait pas non plus insensible à un projet autour des Bleus, en cas de changement à leur tête. « Toute réponse à cette question est un piège, mesure-t-il. Je n'ai pas la prétention de penser que la réussite de l'équipe de France tient dans les mains d'un seul homme. Le handball a besoin d'une vraie stratégie où la Fédération et la Ligue travaillent d'une manière différente. Est-ce que cela m'intéresserait de porter une telle stratégie ? Oui. J'ai cette conviction depuis longtemps. Manager ce projet peut m'intéresser. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi