Hand - C. Ligue (H) - Nantes arrache la victoire contre Montpellier et rejoint Chambéry en finale de la Coupe de la Ligue

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans une fin de match époustouflante, Nantes a arraché la victoire contre Montpellier (27-26) ce samedi et rejoint ainsi Chambéry en finale de la Coupe de la Ligue. Que ce fut serré. Un mano a mano, du début à la fin, entre Montpellier et Nantes. Dans ce match étouffant, où la frustration a parfois gagné les acteurs, c'est finalement Nantes qui rejoint Chambéry en finale de la Coupe de la Ligue à Metz (27-26). lire aussi Chambéry réalise l'exploit contre le PSG et se qualifie pour la finale de la Coupe de la Ligue Le MHB a réalisé un début de rencontre très propre, placé devant par deux arrêts de Marin Sego et la réussite de Yannis Lenne (3/3, 6 sur 6 au final). Les Héraultais géraient, comptant longtemps deux buts d'avance, faisant le job, sérieusement, avec talent et solidité. À la pause, ils menaient 12-11. Indécision totale jusqu'au bout Nantes revint alors des vestiaires décidé à renverser le cours du match. Emil Nielsen était en verve dans ses cages, David Balaguer concrétisait en attaque. Montpellier, mené un temps (20-21, 45e), reprenait toutefois sa marche en avant, autour de Valentin Porte ou Kyllian Villeminot, aussi porté par les arrêts de Charles Bolzinger.

À dix minutes de la fin de la partie, les deux adversaires étaient à égalité (22-22). Nantes semblait fatigué de son énorme match perdu contre le PSG plus tôt dans la semaine, et le MHB reprenait deux longueurs d'avance (26-24, 57e). La fin de match fut alors complètement folle. Exceptionnel Emil Nielsen Le destin poussait la victoire dans les bras des troupes de Patrice Canayer... Mais c'était sans compter sur Emil Nielsen. Le Danois arrêtait deux tirs dans les deux dernières minutes, avant que Kiril Lazarov n'envoie l'un de ses tirs dont il a le secret, à quelques secondes de la fin (27-26, 59e). Mené quasiment tout le match, Nantes était repassé devant au meilleur moment. Suffisant pour jouer la finale de la Coupe de la Ligue, dimanche (16 heures) contre Chambéry. lire aussi Toute l'actualité du handball

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles