Hand - C1 (F) - Metz - Emmanuel Mayonnade (Metz): «À Györ pour gagner»

L'Equipe.fr
Vainqueur à l'aller (32-31), Metz se déplace à Györ, ce samedi (19 h), avec en jeu une qualification historique pour le Final Four de la Ligue des champions. Une issue à laquelle veut croire l'entraîneur lorrain, Emmanuel Mayonnade.

Vainqueur à l'aller (32-31), Metz se déplace à Györ, ce samedi (19 h), avec en jeu une qualification historique pour le Final Four de la Ligue des champions. Une issue à laquelle veut croire l'entraîneur lorrain, Emmanuel Mayonnade. «Comment abordez-vous ce match retour à Györ ? On y va pour gagner. Après, mieux vaut avoir un but de plus qu’un de moins... Dans l’ensemble, on est satisfaits de l’aller, avec la certitude que ce match était bourré d’imperfections et d’imprécisions. On a passé la semaine à tenter de les corriger, de modifier certaines choses. On sait ô combien la tâche s’annonce compliquée mais on est prêts. Quels secteurs avez-vous travaillé en particulier ? J’ai le sentiment d’avoir pas trop mal défendu. En attaque on a été en réussite, donc j’anticipe des changements dans leur système défensif. En revanche, on a perdu le duel sur le jeu grand espace, alors qu’on savait qu’elles iraient vite. A nous d’être meilleurs dans ce registre. On doit arriver à être un peu plus dur, plus malin, plus rigoureux aussi, car tout n’est qu’accumulation dans ce genre de match et à la fin, l’addition peut être lourde.Le match aller Cette victoire à Metz vous a-t-elle donné plus de confiance ? Il faut rester humble, ne pas penser que le match aller a changé la donne. On a vu qu’on pouvait les titiller, les mettre en difficulté. Après, ça peut aller vite. Je revois des situations où on est à la lutte pour marquer et, cinq secondes plus tard, c’est nous qui avons pris un but sur une contre-attaque. On est lucides sur la qualité de l’adversaire mais aussi sur nos ressources. On a encore une marge de manœuvre pour élever notre niveau de jeu. Avez-vous imaginé un scénario idéal ? Je ne sais pas, le meilleur scénario c’est de gagner le match (sourire). Il va falloir être très bon très vite, ne pas les laisser dérouler et faire ce qu’elles savent faire. Après, on s’est préparés à l’ambiance, au contexte, à un arbitrage qui pourrait nous être défavorable. Il faut surfer positivement sur tout ça : c’est juste incroyable de jouer ce match.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages