Hand - C1 (F) - Metz frappe fort à Odense en Ligue des champions féminine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Privé de son match d'ouverture le week-end dernier, Metz a joliment remporté son premier match de Ligue des champions, samedi chez les Danoises d'Odense (27-21). Les Messines n'avaient pas eu droit à leur ouverture de Ligue des champions à domicile, le match contre le CSKA Moscou ayant été reporté car les Russes n'avaient pas effectué le déplacement. Samedi, elles ont passé leur frustration sur les Danoises d'Odense, vaincues sur leur parquet (27-21). Sans Orlane Kanor (tendon d'Achille) ni Tamara Horacek (non qualifiée), la tâche était délicate chez un champion du Danemark aux airs d'équipe des Pays-Bas, avec son maillot orange et ses trois internationales néerlandaises, dont la redoutable gauchère Dione Housheer (9 buts samedi). Après 25 minutes très serrées, les Lorraines se sont détachées en toute fin de première période (12-14, 29e) grâce à leur solide défense et aux duels explosifs de Bruna De Paula (5 buts avant la pause). Ivana Kapitanovic verrouille la cage À la reprise, Metz peinait en attaque face à une défense d'Odense plus agressive. Mais Ivana Kapitanovic continuait à verrouiller la cage mosellane (10 arrêts à 31 % plus un but inscrit en cage vide), permettant à ses coéquipières de faire la course en tête (18-21, 47e). Astride N'Gouan réalisait un remarquable travail de sape au pivot (5 buts) et Méline Nocandy faisait preuve d'un épatant sang-froid du haut de ses 23 ans (7 buts). Odense était K.-O. (20-26, 55e), pour la plus grande joie de la petite dizaine de supporters messins qui avaient effectué le long déplacement.

« On avait eu une première semaine difficile avec ce report, c'est pourquoi cette victoire me donne tellement le sourire, appréciait l'arrière droite lorraine Louise Burgaard au micro d'Eurosport. On a bien suivi les consignes en attaque, et on a surtout été très agressives en défense, c'était la clé. » Voilà les Messines idéalement lancées avant le choc de la prochaine journée : dimanche 26 septembre, elles recevront à Nancy les championnes d'Europe en titre de Kristiansand. lire aussi Groupe B : le classement lire aussi Toute l'actualité du handball

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles