Hand - C1(H) - 8es - Huitièmes de finale aller de la Ligue des champions : Montpellier s'offre le champion, Kielce, et prend une option

L'Equipe.fr
Montpellier a marqué les esprits dimanche, à René-Bougnol, en s'imposant - avec cinq buts de marge - face au champion en titre, Kielce, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (33-28). Il faudra défendre cet avantage dimanche prochain, en Pologne.

Montpellier a marqué les esprits dimanche, à René-Bougnol, en s'imposant - avec cinq buts de marge - face au champion en titre, Kielce, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (33-28). Il faudra défendre cet avantage dimanche prochain, en Pologne.Dans un Palais des sports René-Bougnol incandescent, Montpellier a réussi une excellente performance dimanche après-midi, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions : le club héraultais a battu avec la manière le champion en titre, Kielce, qui avait éliminé le PSG l'an dernier au stade des demi-finales (33-28). Les joueurs de Patrice Canayer ont idéalement entamé la partie (10-7, 16e), avant de manquer d'efficacité au tir (48% de tirs réussis lors du premier acte, 73% côté polonais) et dans les buts (la paire Gérard-Portner à 23% d'arrêts dans la première demi-heure). Le trio Aguinagalde-Bielecki-Reichmann, trois buts chacun en première période, a d'abord ramené Kielce à égalité (11-11, 22e), puis l'a porté en tête à la pause (16-14, 30e).Portner décisifLe début du deuxième acte a d'abord confirmé la domination des visiteurs (22-18, 39e), avant que Montpellier n'accélère, signant un 15-6 tonitruant lors des vingt dernières minutes. Diego Simonet et Jure Dolenec (8 buts tous les deux) ont régalé en attaque, tout comme Ludovic Fabregas et cette subtile roucoulette (24-24, 45e), tandis que Nikola Portner a multiplié les parades décisives (10 au total). Le MHB a mené de six buts dans les derniers instants (33-27), avant la réduction de l'écart de Strlek (33-28). Les Montpelliérains tenteront de capitaliser sur ce joli matelas lors du huitième retour, dimanche prochain en Pologne. «Le public a été énorme, il nous a donné ce petit plus de motivation, s'est félicité Fabregas (6 buts) au micro de beINSports. On avance, mais pour le moment on n'est pas encore récompensés. On verra si on a franchi un cap si on arrive à se qualifier pour les quarts. On va aller là-bas pour gagner.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages