Hand - C1(H) - 8es - Ligue des champions : Montpellier élimine le tenant du titre, Kielce, et file en quarts

L'Equipe.fr
Pour la première fois depuis 2011, Montpellier est en quarts de finale de la Ligue des champions : les Héraultais ont éliminé dimanche Kielce, le tenant du titre, en allant s'imposer en Pologne (28-26), une semaine après leur victoire en huitième de finale aller (33-28). Veszprém sera leur prochain adversaire.

Pour la première fois depuis 2011, Montpellier est en quarts de finale de la Ligue des champions : les Héraultais ont éliminé dimanche Kielce, le tenant du titre, en allant s'imposer en Pologne (28-26), une semaine après leur victoire en huitième de finale aller (33-28). Veszprém sera leur prochain adversaire. Une semaine après sa nette victoire à Bougnol (33-28), en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, Montpellier a parfaitement négocié le match retour, à Kielce (Pologne), dimanche après-midi dans une arène bouillante. Menés de quatre buts à la pause (15-11, 30e), les Héraultais ont été étincelants en deuxième période (28-26). Ils rejoignent le PSG en quarts de finale de l'épreuve, un stade qu'ils n'avaient plus atteint depuis 2011. Veszprém sera leur prochain adversaire. Les joueurs de Patrice Canayer ont bien débuté la rencontre (4-2, 7e, puis 11-9, 22e), avec trois buts de Valentin Porte en treize minutes (dont un sur un spectaculaire tir dans le dos) et de nombreuses parades de Vincent Gérard. La fin de premier acte a été bien plus compliquée pour les visiteurs, qui ont encaissé un cinglant 6-0, avec Jurecki (7 buts) et Lijewski (6) en artificiers, pour basculer à -4 à la pause (15-11, 30e). En deuxième période, Mathieu Grébille, jusque-là bien discret, a permis à Montpellier de ne pas être trop distancé (19-14, 39e, écart maximal, puis 19-16, 40e).Diego Simonet (4 buts) et Jure Dolenec (7), aussi, ont joué un rôle prépondérant, participant pleinement au coup de force du MHB, auteur en plein coeur du deuxième acte d'un retentissant 7-0 (de 16-20, 43e, à 23-20, 51e), avec un Arnaud Bingo également inspiré, en sortie de banc (3 buts). La fin de rencontre a été sereinement gérée par Montpellier, qui a réussi à s'offrir un succès de prestige, chez le champion, pour accéder aux quarts de finale, après deux échecs de rang en huitièmes (Kielce il y a deux ans, Flensburg l'an passé).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages